DÉROULÉ NORMAL DU PIED DROIT 9 - Phase d'appui

Image 9 parmi 18

Toute la durée de la phase d’appui du pied au sol permet le franchissement de l’autre jambe qui va « décoller » puis atterrir en déposant le talon au sol. La jambe en l’air porte le nom de PHASE OSCILLATOIRE.

Dans l’hémiplégie ou accident vasculaire cérébral ou encore dans la sclérose en Plaques, tous ces mouvements sont perturbés. L’atteinte centrale invalide ces actions musculaires et il reste nécessaire de les redonner pour améliorer le patient(e) au travers d’une marche physiologique.

Le pied spastique (AVC ou SEP rémittente/progressive) ne permettra pas le passage du corps lors de la marche. Bien au contraire, la paralysie spastique entrainera une action courte et instable de l’appui du pied au sol. Un releveur de pied doit améliorer tous ces paramètres dynamiques et anatomiques.

Le releveur dynamique doit imposer puissamment l’attaque du talon et permettre un appui plus long et plus stable, permettant le passage de l’autre jambe.

DEMANDER DES INFORMATIONS à propos de PNEUMAFLEX releveur de pied à impulsion